Quelles sont les températures les plus froides et les plus chaudes au Japon, et où sont-elles enregistrées ?

Dans l’ensemble, le climat japonais est tempéré, avec quatre saisons bien définies. Mais il y a des variations considérables de température du nord au sud, puisque le pays s’étend sur 25 degrés de latitude. A Hokkaido, la grande île du nord, la température moyenne pendant le mois le plus froid de l’hiver est inférieure à -6 degrés Celsius (21 degrés Fahrenheit). Les bassins intérieurs, comme ceux qui entourent les villes d’Obihiro et d’Asahikawa, sont particulièrement froids ; il est fréquent que les températures descendent sous -30 degrés Celsius (-22 degrés Fahrenheit). La température la plus basse jamais observée au Japon a été de -41 degrés Celsius (-42 degrés Fahrenheit), observée à Asahikawa en janvier 1902.

La partie la plus méridionale du Japon, les îles dont Okinawa, ont un climat subtropical avec des étés longs, chauds et humides. A Naha, la capitale de la préfecture d’Okinawa, la température moyenne annuelle est de 23,1 degrés Celsius (73,58 degrés Fahrenheit), et même en hiver, la moyenne mensuelle la plus basse est de 13,6 degrés Celsius (56 degrés Fahrenheit). Parce que les îles d’Okinawa sont relativement petites, les brises océaniques les empêchent d’avoir trop chaud en été. La température moyenne mensuelle la plus élevée est de 28,9 degrés Celsius (84,02 degrés Fahrenheit). Le temps le plus chaud de l’été se trouve autour de Tokyo et dans d’autres parties de Honshu, l’île principale du Japon, où la température peut atteindre presque 40 degrés Celsius (104 degrés Fahrenheit). En août 2013, un maximum de 41,0 degrés Celsius a été enregistré à Ekawasaki, préfecture de Kochi.

Laisser un commentaire