Comment les Japonais composent-ils avec les fortes chutes de neige et les typhons ?

L’hiver apporte généralement d’énormes chutes de neige dans les parties de l’île principale de Honshu, face à la mer du Japon. Les maisons de cette partie du pays ont généralement des poteaux de soutien internes particulièrement épais pour empêcher le poids de la neige sur le toit de causer l’effondrement de la maison. Ils ont aussi des bouchons à neige sur le toit pour empêcher la neige de glisser de façon inattendue. Dans certaines communautés rurales, la pratique traditionnelle consistant à prolonger les avant-toits pour couvrir une route ou un chemin devant la maison est toujours visible, mais dans les villes et les villages, on utilise maintenant des arcades.

Autrefois, les gens se réchauffaient autour d’un grand foyer ouvert et s’asseyaient à des tables couvertes au-dessus de petits puits construits dans le sol avec un chauffe-charbon en dessous. De nos jours, les gens utilisent principalement le gaz, le kérosène et le chauffage électrique. Autrefois, la neige lourde enfermait les gens pour l’hiver ; la seule façon de se déplacer était à pied, en raquettes ou avec d’autres chaussures spéciales. Mais maintenant, de nombreuses routes sont maintenues libres de neige avec de l’eau aspergée, alimentée par des tuyaux souterrains. Les chasse-neige et autres équipements de déneigement sont également utilisés pour garder les routes principales et les voies ferrées ouvertes, bien qu’il faille parfois un certain temps pour enlever une chute de neige particulièrement importante.

Les saisons d’été et d’automne amènent les typhons au Japon. Okinawa, qui est la partie la plus méridionale du pays, est la plus touchée. Les habitants d’Okinawa essaient de minimiser les dégâts en construisant des murs de pierre et en plantant des arbres pour bloquer le vent. Ils utilisent également du stuc pour fixer solidement leurs tuiles.

Laisser un commentaire